By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

NANTES - 10 jan 2014 - "Liberté d'expression" scandaient les spectateurs déçus qui s'apprêtaient à assister jeudi soir au spectacle du polémiste Dieudonné à Nantes. Le bras de fer entre l'humoriste et le gouvernement français se poursuit. Mais jeudi, c'était "avantage" au gouvernement. Le Conseil d'Etat a maintenu l'interdiction du spectacle prévu à Nantes. La plus haute juridiction administrative du pays a annulé la décision rendue seulement quatre heures auparavant par le tribunal administratif de Nantes suspendant l'interdiction préfectorale. Les spectateurs, réunis en début de soirée devant le Zénith de Nantes se sont dispersés dans le calme non sans arborer le fameux geste popularisé par l'humoriste de la quenelle, souvent interprété comme un salut nazi inversé. Plus tôt dans la soirée, Dieudonné les avaient appelés à rentrer chez eux sur sa page Facebook, où il compte plus de 500.000 fans. Le spectacle au Zénith de Nantes affichait quasi-complet