By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

Les nouveaux fronts du djihad La Russie de nouveau frappée par le terrorisme. Une explosion a dévasté ce lundi matin un trolleybus à Volgograd, dans le sud-ouest du pays, où un attentat-suicide a déjà fait dix-sept morts dimanche. Ces attaques ravivent les craintes sur la sécurité des JO organisés en février à Sotchi. A six semaines de l’ouverture des Jeux olympiques de Sotchi, au moins vingt-sept personnes ont été tuées et plus de quarante-quatre ont été blessées dans deux attentats-suicides en moins de vingt-quatre heures, à Volgograd, une ville située à un millier de kilomètres au sud de Moscou. Le comité d’enquête, chargé des principales investigations en Russie, estime que les deux attaques sont liées. Les explosifs utilisés sont identiques et pourraient avoir été préparés au même endroit. Les premiers éléments de l’enquête sur l’attaque survenue ce lundi matin dans un trolleybus de la ville indiquent que « l’engin explosif a été déclenché par un kamikaze de sexe masculin ». La veille, c’est une femme kamikaze qui s’est fait exploser à l’entrée de la gare de Volgograd, très fréquentée, alors que le week-end marquait le début de la période des fêtes pour de nombreux Russes. Selon le site Lifenews, il s’agirait d’Oksana Aslanova, la veuve d’un rebelle islamiste daguestanais, qui était recherchée depuis juin 2012. Mais pourquoi ces attentats ont-ils été perpétrés à Volgograd ? Cette ville est-elle une cible particulière ? Et les Jeux olympiques sont-ils menacés ? Mieux connue en France sous son ancien nom de Stalingrad, ville théâtre de la principale bataille de la Deuxième Guerre mondiale, Volgograd est hautement symbolique historiquement. Mais également géographiquement, puisqu’elle se situe à quelques centaines de kilomètres de Sotchi et des régions musulmanes du Nord-Caucase, en proie à des violences séparatistes quasi quotidiennes. Or, si le pouvoir russe a fait de la sécurité des JO un enjeu crucial, en prenant toute une série de mesures préventives...