By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

Le vendredi 13 est le jour le plus associé à des superstitions de tout notre calendrier. Pour des millions d'entre nous, il est attendu avec angoisse depuis la nuit des temps. Pourtant, quelques uns l'ont associé au contraire à un jour de chance. Mais d'ou vient cette drôle d'idée que le vendredi treize porterait malheur ou chance ? Comme souvent il faut d'abord aller regarder du côté des romains pour comprendre, chez ceux-ci le chiffre douze était associé à une certaines perfection, le treize c'est donc l'unité qui vient perturber l'harmonie et introduire le désordre. Si on ajoute que les executions des comdamnés avait lieux le vendredi, on commence à avoir de sérieux indices... Le christ avait douzes apôtres, ce qui signifie que pour son derneir repas la cène, ils était treizes à tables, ce qui ne lui a pas porté chance... Et comme une vieille tradition associe le jour de la crucifixion du christ au vendredi, on comprend que la peur du vendredi 13 n'est pas une invention récente. Dans le judaïsme et dans les religions païennes du nord de l'Europe, de nombreuse légendes associent le treize à la malchance. A ce jour, toutes les études démontrent qu'un vendredi treize n'est pas plus dangereux que n'importe quel vendredi. Chaque année nous comptons entre 1 et 3 vendredi treize. si vous avez la phobie du vendredi 13 vous êtes paraskevidékatriaphobe, du grec paraskevi, vendredi et dékatria, treize.