By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

Sécu : impôts, fraudes, abus Alors que le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2014 a été adopté, un rapport annonce la détection de près de 150 millions d’euros de fraudes à l’Assurance maladie l’an dernier, en hausse de 25 % par rapport à 2011. La majorité en est attribuée aux professionnels de santé. Après une semaine de débats parfois houleux sur la soixantaine d'articles du texte, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2014 a finalement été adopté à l’Assemblée nationale, en première lecture, par 320 voix contre 243. Ce texte – qui devrait être amendé lors de la suite du débat parlementaire, notamment sur le volet controversé de l'épargne qui a suscité un tollé et un recul du gouvernement – prévoit 4,2 milliards d'euros de nouvelles recettes et 4,4 milliards d'euros de mesures d'économie. Avec un objectif : faire passer le déficit de la Sécurité sociale en dessous des 13 milliards d'euros. Pour y parvenir, le PLFSS entend notamment réduire le « trou » de la branche maladie de 2,9 milliards d'euros en 2014 en taillant dans les dépenses de santé et en réalisant des économies. Dans cet esprit, il comprend des baisses de prix des médicaments, des tarifs des biologistes et radiologues libéraux, un effort sur le coût de gestion des hôpitaux ainsi qu’un renforcement de la lutte contre les fraudes. En 2012, l'Assurance maladie a détecté pour 149,4 millions de fraudes et sommes indues, contre 120 millions en 2011, selon le dernier rapport annuel de la Délégation nationale de la lutte contre la fraude. Et contrairement à l’idée répandue, les plus gros fraudeurs ne sont pas forcément les assurés. Ainsi, selon l'Assurance maladie, les hôpitaux et les cliniques sont de loin ceux qui font le plus perdre d'argent aux comptes de la Sécu, par la surfacturation des actes (57,5 millions d’euros). Prestations fictives, facturations multiples, les infirmier(ère)s suivent loin derrière avec 17,3 millions d’euros de préjudice. Viennent...