By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

Voici le nocturne n°8 de Lowell Liebermann composé en 2003, une oeuvre monstrueuse, difficile et fascinante composée pour et interprétée par Marc-André Hamelin. Fascinant est le terme qui me vient spontanément pour décrire cette oeuvre, d'une beauté morbide car, la première écoute est difficile, puis ce nocturne vous prends, comme une mauvaise drogue, pour ne plus vous lâcher. Il y a aussi dans ce morceau cette étonnante impression de "ramer" à contre courant, comme si on avançait à reculons, pour aboutir à une sorte de résolution et de résignation terrible (entre 5"50 et 7"38 notamment). Fascinant !!!!