By URL
By Username
By MRSS
Enter a URL of an MRSS feed
 
or

Déception chez les salariés d’ArcelorMittal de Florange : samedi, le gouvernement est parvenu à un accord avec le géant de l’acier. Conséquence : pas de nationalisation temporaire, comme le souhaitaient les ouvriers et leurs représentants, qui se sentent donc trahis. Jean-Marc Ayrault a justifié la décision du gouvernement : « La nationalisation (…) peut certes être nécessaire dans des circonstances historiques particulières ou pour sauvegarder des intérêts supérieurs de la nation. Mais elle n’est pas efficace face à un problème de débouchés pour une entreprise ou face à un problème de compétitivité ». Pourtant, depuis plusieurs semaines, l’arme de la nationalisation a été dégainée par Arnaud Montebourg. Une arme de gauche qui aurait permis de vendre le site à un mystérieux repreneur. Le message semblait clair : Arnaud Montebourg ne laisserait pas les salariés à la merci du grand patron Mittal. Finalement, il n’y aura pas de nationalisation et si le gouvernement a tout de même évité le plan social à Florange, il ne semble pas vouloir prendre le virage à gauche pour mener à bien sa politique économique. Alors, quel est le cap du gouvernement Ayrault ? Quelle politique économique entend-il mener ? Les socialistes sont-ils aujourd’hui en train d’accepter les règles du libéralisme ? Les politiques peuvent-ils vraiment faire plier grands patrons ?Les invités d’Arnaud Ardoin en parlent ce soir sur le plateau de Ça vous regarde.Invités : • Karine Berger, députée PS des Hautes-Alpes • Gérard Longuet, sénateur de la Meuze • Patrick Le Hyaric, député européen (Groupe GUE/NGL Gauche Unitaire Européenne / Gauche Verte Nordique) et directeur de l’Humanité • Philippe Dessertine, économiste et directeur de l’Institut de la haute finance Chaque soir, Arnaud Ardoin et ses invités débattent avec vous, dès 18h45, en direct sur www.lcp.fr.Pour cette cinquième saison, découvrez notre formule entièrement consacrée à l’actualité avec davantage d’interactivité…Commentez en direct votre...